Le 29 novembre 2017, un jeune homme a lancé un couteau en direction de son beau-père, à Ciney. Celui-ci s’est planté dans sa poitrine. Poursuivi devant le tribunal correctionnel de Dinant pour une tentative de meurtre, il a été condamné ce mercredi à une peine de travail de 150h. Les faits ont été requalifiés en coups et blessures volontaires.

Ce jeune homme, âgé de 20 ans au moment des faits, passait ses journées devant son ordinateur et à promener son chien. Il était aussi connu pour être un consommateur de stupéfiants comme du cannabis, de la cocaïne et des champignons. Il avait cessé toute consommation trois mois avant les faits.

À cran ce 29 novembre, plus que probablement à cause de son sevrage, il s’était disputé avec sa mère dans la cuisine. Son beau-père a voulu s’interposer et a, en retour, reçu ce couteau. "Il a été hospitalisé en soins intensifs. Ses jours étaient en danger", expliquait le parquet de Namur.

La défense affirmait que rien ne permettait d’établir l’intention homicide. Elle a été suivie par le tribunal.