Un jeune Couvinois a bénéficié d'une suspension probatoire d'une durée de cinq ans, en 2015, après avoir comparu devant le tribunal de police de Dinant. « En 2013, il avait déjà comparu pour alcool au volant, défaut d'immatriculation et de permis de conduire », détaille le parquet de Namur. 

Parmi les conditions imposées en 2015 : celle de ne pas commettre d'infractions. Condition non respectée. « C'est le carnaval, un festival. Depuis, il y a eu quatre nouvelles condamnations pour ce monsieur. Une par le tribunal correctionnel de Dinant pour vol avec effraction, deux par le tribunal de police de Charleroi pour défaut d'immatriculation et excès de vitesse et, enfin, une dernière de huit mois de prison, 500€ d'amende (à multiplier par huit, soit 4.000€) et 1 an de déchéance du permis de conduire par le tribunal de police de Dinant. Pour celle-ci, il y avait 7 préventions d'alcoolémie au volant, 3 d'ivresse au volant, un délit de fuite et deux conduites pendant son interdiction. Alors qu'il faisait l'objet d'un retrait de permis, le prévenu a repris son véhicule quand le combi de police est parti. Il s'est fait recontrôlé plus loin... », requiert le parquet de Namur qui demande une amende de 600€ (soit 4.800€).

Malgré le comportement de son client qui ne s'est visiblement pas trop inquiété des différentes condamnations dont il a fait l'objet, la défense a demandé une nouvelle suspension probatoire. Jugement le 28 octobre.