Kenta Saito est suivi d'un autre Japonais. Un Français complète le podium.

La finale du 7e Concours International Adolphe Sax de Dinant avait une allure de duel franco-japonnais ce week-end à la Collégiale Notre-Dame de Dinant, chaque pays ayant trois candidats en lice. Le verdict est finalement tombé samedi soir vers 23h00. Le Japonais Kenta Saito s'est imposé devant un autre de ses compatriotes, Rui Ozawa et le Français Sandro Compagnon. "Inédit cette année, deux femmes comptent parmi les lauréats. La première femme à atteindre les finales était Asya Fateyeva, candidate allemande de l’édition 2014 (3e place). La candidate japonaise Rui Ozawa arrive pour cette édition à la deuxième marche du podium", explique Laura Douxfils, chargée de communication au centre culturel de Dinant. En tant que vainqueur, Kenta Saito remporte un prix de 9.000 euros et un saxophone alto Selmer d’une valeur de 4.500 euros ainsi que différents concerts de gala durant lesquels il prestera comme soliste.

Le 7e Concours International Adolphe Sax avait débuté le 29 octobre dernier et mettait aux prises 94 concurrents qui avaient réussi à se distinguer parmi les 544 inscrits au départ.