3 mois de prison avec sursis et 5000 euros d’amende sont réclamés

Le parquet de Namur a réclamé ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Namur une peine de 3 mois de prison avec sursis et 5000 euros d’amende à l’encontre d’un notaire, aujourd’hui à la retraite, pour détournement.

H.M, qui était notaire dans la région dinantaise, est accusé d’avoir détourné une dizaine d’oeuvres d’art dans le cadre d’une succession dont il avait la charge en 2009. Le montant du préjudice pourrait monter jusqu’à 80.000 euros, selon les estimations des policiers.

H.M. devait prendre en charge la succession d’un amateur d’art de Dinant qui possédait près de 800 tableaux. La sœur du défunt a manifesté sa volonté de vider l’habitation de son frère rapidement. Le notaire a donc contacté un expert en art, qui a racheté toute la collection pour 200.000 euros. Une dizaine d’oeuvres ont toutefois été conservées par le notaire, qui déclare qu’elles lui ont été données par le galeriste en guise de remerciement pour l’affaire conclue.

Pour le parquet de Namur, la prévention est établie : le prévenu s’est servi dans la collection d’œuvres : “Il a pris ce qui l’intéressait pour redécorer son domicile privé”, estimait le substitut Biémar. Lors d’une confrontation, le galeriste aurait nié avoir offert les œuvres au notaire.

Me Preumont, l’avocat du notaire, réclame l’acquittement de celui-ci. “L’inventaire a été réalisé par le galeriste et à côté de certaines œuvres, celui-ci a indiqué le nom de H.M, qui avait un intérêt pour certains tableaux. Il les lui a offerts comme une commission en nature pour la bonne affaire qu’il avait réalisée. Même si il dit aujourd’hui le contraire.

Jugement le 18 décembre