Une réflexion entre trois apiculteurs cinaciens et le service environnement de la commune a abouti à la création d'un beau projet : celui de construire un rucher citoyen, dans le verger public situé entre le quartier du Pondire et du Tienne à la Justice. Un projet qui s'inscrit également dans le plan Maya, auquel la commune de Ciney adhère, qui a pour objectif de sauvegarder les populations d'abeilles et d'autres insectes butineurs en Wallonie. Dans ce cadre, le Collège communal souhaitait mettre en place une action utile dès son installation, visible et proche du centre-ville. « Après des démarches d’autorisations urbanistiques auprès de La Région wallonne, la construction a été confiée à la Section Menuiserie de l’Ecole des Forges. L'emplacement au milieu d’un verger sera idéal tant pour les abeilles que pour les fruitiers », indique le bourgmestre de Ciney Frédéric Deville.

La construction a débuté ces derniers jours. Les premières ruches seront installées prochainement. Au total, huit ruches pourront être suivies par huit citoyens cinaciens. « Le projet est destiné aux personnes n’ayant aucune expérience apicole. Sur base d’une liste de critères encore à finaliser, les candidatures seront analysées. Le nombre de candidats dépassera peut-être le nombre de place, nous ne pourrons dès lors pas satisfaire tout le monde. Les candidats retenus seront coachés par les trois apiculteurs cinaciens qui leur apprendront les bases de cette activité. Il ne s’agit toutefois pas de former des apiculteurs « professionnels » mais de faire découvrir l’apiculture de façon pratique, avec tout de même un peu de théorie, à des personnes n’ayant aucune expérience et qui voudraient en connaître davantage sans pour autant directement investir dans du matériel. »

Le budget prévu pour mener ce projet à bien a été étalé sur deux ans. 3.000€ ont été débloqué la première année pour l’achat de matériel apicole (ruches, cadres, cires...) et 4.000€ ont été prévus pour la construction du rucher.