La ville de Ciney a inauguré dimanche midi une aire de recueillement en hommage aux Cinaciens décédés durant la première vague du Covid-19, entre le 13 mars et le 7 juin, au cimetière de la localité.

Durant cette période, les funérailles et les inhumations ont été célébrées dans l'intimité vu les mesures sanitaires qui étaient en vigueur. "Ces 51 Cinaciens décédés n'ont donc pas reçu les hommages de leurs connaissances, amis et famille tels que souhaités", regrette la Ville de Ciney dans un communiqué. L'idée de créer cette aire de recueillement a été formulée par un fossoyeur communal confronté quotidiennement à la douleur des familles. "Le Collège communal a donc décidé d'apposer une stèle et, à l'intérieur d'un grand cube en verre, les noms et les prénoms de ces citoyens qui ont perdu la vie durant cette période particulièrement compliquée", ajoute la commune, précisant qu'il s'agit là de Cinaciens dont les familles ont accepté qu'on mentionne les noms et prénoms