Petite lueur d’espoir en cette période de covid. Vendredi dernier, le nouvel hôtel Mercure a officiellement ouvert ses portes. Avec 117 chambres et 48 suites pour les familles, il a la capacité d’accueillir 330 personnes. Le taux d’occupation est proche de 90 % en cette semaine de la Toussaint. Selon les estimations du directeur de l’établissement, l’hôtel devrait atteindre 70 % d’occupation pour les deux derniers mois de 2020, considéré généralement comme une période creuse.

Le logement, c’est justement ce qu’il fallait à ce village pour se développer. "Ce n’est pas nouveau. Les Grottes ont toujours représenté le moteur de Han-sur-Lesse. Surtout durant la période estivale et les congés. Mais en hiver, le village tourne au ralenti. On doit donc tenter d’amener les visiteurs à venir durant les périodes creuses et les week-ends. En augmentant notamment l’offre de logements. Non pas qu’il en manquait dans la région, mais cet hôtel a une aura internationale. Il devrait amener plus de monde pour plusieurs nuitées. Rochefort, toute proche où nous avons les commerces, pourrait en profiter. Je pense qu’on a répondu aux futurs besoins du village", explique l’échevin en charge du Développement Economique, Julien Defaux.

Ce développement va par ailleurs entraîner des conséquences auxquelles le citoyen et la commune devront faire face : parkings, circulation, nuisances,… " Il faudra répondre à ces attentes. Pourquoi ne pas repenser la manière de travailler, en modifiant si besoin les plages horaires des ouvertures des commerces ? C’est un défi à réaliser avec la participation de tous les acteurs concernés", conclut-il.

L.Tr