Un agent de maintenance de la SNBC qui travaillait sur une automotrice a été victime d’un vol le 15 décembre 2020, vers 00h30 à la gare de Rochefort-Jemelle.

Deux personnes, dont une en séjour illégal en Belgique, sont poursuivies. 15 mois avec sursis partiel ont été requis à leur encontre. "Mon client travaillait lorsque quelqu’un a violemment tapé sur la fenêtre de l’automotrice. Il a été menacé et insulté", explique la partie civile. La police s’est rendue sur place et a demandé aux deux individus de quitter la gare. Le vol n’avait pas encore été constaté à ce moment. Mais lorsqu’il est retourné dans son local, vers 3h00 du matin, l’agent de maintenance a constaté que son sac à dos et une tablette avaient disparu. En outre, la porte avait été fracturée. "Monsieur voulait se rendre au Luxembourg, il s’est retrouvé à cette gare à 00h30 et a rencontré le second prévenu qu’il ne connaissait pas. Il voulait dormir dans le train mais s’est fait mettre dehors. Ils se sont ensuite retrouvés dans le local. Le but premier n’était pas de voler", a plaidé la défense. Jugement le 5 mai.