"Je me constitue partie civile. J’ai failli crever ce jour-là." C’était le 16 avril dernier, sur l’esplanade du centre culturel de Dinant. En pleine journée, cet homme a reçu plusieurs coups de couteau. Son agresseur, un jeune homme de 26 ans, a été interpellé un peu plus tard sur le toit d’un immeuble. Ce mercredi matin, ce dernier a comparu sous les liens du mandat d’arrêt. Trois ans de prison ont été requis à son encontre par le parquet de Namur, pour tentative de meurtre.

Ce vendredi d’avril, la victime buvait un verre avec plusieurs de ses amis. "Il s’est rendu au magasin pour racheter de l’alcool et en a profité pour sonner chez son ex-compagne, avec qui la relation mais aussi la séparation ont été tumultueuses", a expliqué le parquet de Namur.

Celle-ci se trouvait avec son nouveau compagnon. Lequel est par la suite sortir armé d’un couteau de boucher d’une lame de 25cm. "Il l’a suivi et lui a porté plusieurs coups de couteau, par l’arrière", a poursuivi le ministère public. Quatre coups ont été portés : un au bras droit, un à la cuisse droite, un au sommet du crâne et un dernier à proximité du pubis. "Il y avait des traces de sang sur 8,5cm, depuis la pointe". Vu le nombre de coups portés et les zones visées, le parquet de Namur a estimé que l’intention homicide ne faisait aucun doute. "Il n’y a pas lieu, non plus, de retenir l’excuse de provocation. La plaie au bras de la victime montre qu’elle se trouvait en position de défense au moment des faits."

Cette provocation est, a contrario, plaidée par la défense. Me Balaes a resitué le contexte des faits. "Madame a manipulé mon client en lui disant que son ex lui avait cassé le nez, la molestait régulièrement et l’importunait à son domicile. Il y a eu 71 interventions policières en quelques mois. Mon client était ulcéré et blessé par les différents conflits que sa compagne avait avec son ex. Elle était par ailleurs enceinte. Mon client était animé d’un sentiment protecteur vis-à-vis d’elle et de son enfant, ce qui a engendré une perte de contrôle." Jugement le 30 décembre.