Un Rochefortois de 22 ans est poursuivi devant le tribunal correctionnel de Marche pour une vingtaine de vols commis dans sa région. De l’argent liquide, des cartes bancaires, une remorque, des bijoux, et plusieurs plaques d’immatriculation, dont l’une retrouvée sur un véhicule impliqué dans un accident avec délit de fuite.

"Dès qu’il voit quelque-chose, il le prend" souligne la substitute du procureur, Pascale Robert. "Et comme c’est quelqu’un de très paresseux, il vole près de chez lui."

L’intéressé n’avoue qu’une partie des vols, ceux pour lesquels il a été pris sur le fait. Comme dans cette station service, où il explique avoir pioché dans la caisse, "comme d’habitude". Dans la plupart des cas, le jeune homme sert la même excuse aux enquêteurs. Ce qu’on lui reproche d’avoir volé, il prétend l’avoir trouvé par terre. "Soit sa ligne de défense n’est pas crédible, soit c’est quelqu’un d’extrêmement chanceux" souligne le parquet, qui réclame 2 ans d’emprisonnement à son encontre.

Le ministère public a également requis 18 mois à l’encontre du père du prévenu, récidiviste aux nombreux antécédents impliqué dans au moins deux vols avec son fils. "On vole en famille, c’est une longue tradition", constate la magistrate. Jugement le 16 décembre.

N.P.