Trois expos temporaires et une permanente sont au calendrier.

Le Musée archéologique de la Haute-Meuse, situé rue du Prieuré à Godinne, rouvrira ses portes dans une semaine. Soit le 3 mars prochain après une pause hivernale. Des expositions temporaires et une permanente sont prévues à l’occasion de sa réouverture.

Archéologie en Condroz. Cette nouvelle exposition temporaire fait connaître les fouilles menées par Archeolo-J, une asbl dynamique qui sensibilise les jeunes à l’existence et à la sauvegarde du patrimoine archéologique », explique-t-on depuis le musée.

L’archéologie, autrefois, autrement. Elle évoque les travaux de l’archéologue Madeleine Ophoven (1883-1986), élève puis collaboratrice du professeur Joseph Hamal-Nandrin à l’Université de Liège. Ses riches collections préhistoriques ont récemment fait l’objet d’une donation à notre musée.

Le Trou Félix et Dom Grégoire Fournier. Cette exposition est prolongée jusqu’au 8 mai. Grégoire Fournier, moine de l’abbaye de Maredsous, a dirigé en 1904 les fouilles d’une grotte sépulcrale dans le ravin du Colébi à Falmignoul. L’intéressant matériel découvert à l’époque n’avait encore jamais été exposé.

Enfin, une exposition permanente, consacrée à la Préhistoire en Haute-Meuse, présente une sélection d’outils, de parures, d’ossements et de sépultures issus des vallons et plateaux mosans, depuis l’Homme de Néandertal jusqu’aux époques proto-historiques.

Le Musée archéologique de la Haute-Meuse est ouvert du mardi au vendredi et le premier dimanche du mois, de 13h30 à 17h30.

Infos : https://www.yvoir.be/fr/loisirs/culture/centre-culturel-la-vieille-ferme/musee-archeologique-de-la-haute-meuse