Le septuagénaire a effectué neuf achats juste après la découverte du corpsLe président du tribunal correctionnel de Dinant avait conseillé à Jean, habitant de Hastière d’une septantaine d’années, de ne pas prévoir de vacances durant cet hiver 2017.

Pourquoi ? Le septuagénaire contestait des faits de vol incontestables. L’homme a dérobé la carte bancaire de sa voisine de palier après avoir découvert son corps inanimé.

"Il s’inquiétait de ne pas avoir de ses nouvelles et a forcé sa porte avec un tournevis. Il était accompagné. Ils n’ont pu que constater le décès", a commenté le parquet de Dinant. Dans les heures qui ont suivi cette découverte, neuf achats ont été réalisés dans des commerces dinantais avec la carte bancaire de la défunte pour un montant de 2.900€.

Les faits avaient été dénoncés par un membre de la famille de la vieille dame. Jean a été le premier à découvrir le corps de la victime. Les soupçons se sont logiquement portés sur lui.

Il a été a été filmé par plusieurs caméras de surveillance en train d’effectuer les achats. Une personne qui l’accompagnait au moment de faire ses courses a confirmé que la carte bancaire utilisée était celle de la défunte. Enfin, les tickets de caisses ont été retrouvés dans son portefeuille. "Pourtant, je n’ai rarement eu un dossier avec autant d’éléments confondants", avait ajouté le président du tribunal. Malgré ces éléments, le septuagénaire avait contesté les préventions devant le tribunal correctionnel.

De quoi stupéfier le juge Renaud Haucquier qui, fasse à cette mauvaise foie, a décider de faire payer le prévenu au prix fort : deux ans fermes !

S.M.