17 jours de plaisirs et de dépaysement garantis sur la place d’Armes

NAMUR Le festival Dounya a déposé ses valises voici quelques jours déjà, badigeonnant la place d’Armes aux couleurs de l’exotisme.

Objectif : faire découvrir au public les cultures culinaires, musicales et artisanales de nombreux pays. du Congo à la Chine en passant par Tahiti et Madagascar.

Embarquement pour un dépaysement garanti !

D’autres pays seront également à l’honneur à commencer par le Brésil (invité d’honneur cette année), Cuba, le Guatemala, le Tibet, le Liban.

Le programme est dense. Deux scènes sont installées sur le site. Le programme complet et très dense du festival peut être consulté sur le site du festival, à l’adresse www.dounya.e-monsite.com;

Côté cuisine : cela va des grillades western à la cuisine orientale ou africaine, les douceurs tahitiennes et malgaches ou le bar à caviar du Liban…

Côté spectacles, La danse sera au cœur de toutes les envies : samba brésilienne, danse folklorique congolaise, danse orientale, latino, tahitienne, mauricienne, traditionnelle du Kivu, cubaine, rumba, country, danse des ethnies malgaches, irlandaise…

D’autres musiques seront sur la partition de Dounya : guitares latinos, percussions sénégalaises, capoeira…

Des animations seront également proposées par les exposants durant les 17 jours : cours de djembé, de capoeira pour enfants, initiation à la danse folklorique congolaise, à la danse country, à la samba…

Les soirées à thème (gratuites s’il vous plait !) seront très nombreuses : de la soirée cubaine à la soirée années 80 Rythmo Tropical, en passant par la soirée mariachi, zumba, Reggae Nyght, brésilienne… Bref, de quoi dégourdir tous les mollets ! Sur la place, de nombreux stands proposent l’artisanat venu de tous ces lointains rivages : perles, produits de beauté et textiles de Tahiti, gravures chinoises, portraits, épices orientales, café équitable… Le Rendez-vous est pris jusqu’au 19 août.



© La Dernière Heure 2012