Peu après midi ce lundi, les riverains proches du rond-point du Cheval Blanc à Eghezée ont assisté à une scène incroyable. Certains sont d’ailleurs encore sous le choc.

« J’ai d’abord cru que c’était un film qui se tournait ici », dit l’un d’entre eux. Un grand « boum » d’abord, une voiture accidentée au rond-point ensuite et des forces de l’ordre en nombre impressionnant… Le décor est planté, mais il est bien réel. « Des dizaines de voitures de police, au moins quatre camions de pompiers (la caserne est toute proche) et un hélicoptère de la police fédérale ont participé à la poursuite. Ce n’était pas du cinéma », explique le chef de la police locale.

La course-poursuite avait débuté quelques kilomètres plus tôt, toujours dans la commune. Un banal contrôle de police… " Mais cette voiture, avec deux personnes à bord, ne s’est pas arrêtée. Le conducteur a pris la fuite en direction de Jodoigne et il s’est planté tout seul, comme un grand, dans le rond-point. Comme il a aussi heurté une borne de gaz, les services de secours et d’intervention (ORES) sont arrivés rapidement sur place. Vers 14h30, la situation était maitrisée et la circulation à nouveau rétablie. A l'heure où on se parle, les deux personnes ont été privées de liberté et sont entendues. On ne sait toujours pas pourquoi le chauffeur n’a pas obtempéré", ajoute-t-il. On sait que ces deux individus sont assez jeunes, mais déjà adultes.

Le parquet de Namur a fait un point sur la situation en fin de journée. " La police a pris en chasse un véhicule qui s’est soustrait aux injonctions des agents. La course est passée par Orp-Jauche et Jodoigne, avec des pointes à 190 km/h, avant de revenir à Eghezée, où elle s’est soldée par le crash du véhicule poursuivi dans le rond-point du Cheval blanc. Un mineur est impliqué, il a été intercepté sur place. Il aurait voulu échapper aux forces de l’ordre car il a à répondre de certains faits devant le juge de la jeunesse."