Une pétition est en ligne contre le projet de pylône dans une zone où le réseau de téléphonie mobile est pourtant mauvais

A Éghezée l'enquête publique concernant le projet de construction d’un relais de télécommunication mobile est en cours jusqu'au 28 novembre. Il se situe route de Gembloux au niveau du terrain de football. Le projet prévoir le "remplacement d’un poteau d’éclairage existant par un nouveau pylône de télécommunication de 36 mètres, un support métallique treillis, utilisé pour supporter des antennes de télécommunications avec des bras de déports. Le pylône sera utilisé par Telenet et Orange", précise la commune.

Une poignée de citoyens se mobilise à travers une pétition et encourage les riverains d'Aische-en-refail à envoyer des courriers à l'administration. "Le projet se situe en zone verte non conforme à la destination de la zone", avancent les détracteurs comme argument principal. Ils évoquent aussi un préjudice esthétique la perte de valeur des terrains et des habitations du fait de la proximité d'une antenne relais l'exposition à des ondes électromagnétiques et des nuisances sonores.

"Nous sommes conscients qu'il est important d'améliorer les moyens de communication et de réseau mais nous estimons que le choix de l'implantation retenu par TELENETet la région wallonne n'est pas adéquat. Il existe plein d'espace agricole dans la région, loin de toute habitation où implanter cette antenne sans que cela ne soit un préjudice esthétique et peut-être sanitaire pour les riverains" estime la famille Melery-Vandebroek qui avait recueilli près de 150 signatures au moment d'écrire ces lignes.

Parmi les signataires de la pétition ce sont surtout les arguments paysagers et les craintes pour la santé qui prédominent. "Nous habitons à 50m du terrain de foot nous nous sommes battu pour obtenir un permis de bâtir pour construire notre maison car c'est une zone parc, village classé... Et maintenant Telenet veut nous imposer ça ! Nous ne sommes pas d accord", s'insurge Sophie.

La méthode n'est pas très subtile regrette la commune. "Le minimum aurait été d'avertir les dirigeants de la Royale Jeunesse Aischoise au préalable. Ils avaient déjà fait la même chose à Liernu où le projet d'antenne avait été refusé. C'est dommage car maintenant il y a une levée de boucliers. Doublement dommage car il manque d'antennes GSM sur la commune où les réseaux de téléphonie mobile sont mauvais", commente le bourgmestre d’Éghezée Rudi Delhaise à nos confrères de la RTBF.

Si le dossier est soumis à l’enquête publique, c'est parce que la demande implique une ou plusieurs dérogations au plan de secteur (la destination de la zone de parc) et qu'il s’écarte du schéma d’orientation local (la zone verte).

Lien vers l'enquête publique: http://www.eghezee.be/commune/services-communaux/urbanisme/enquetes/s.a.-telenet-construction-dun-relais-de-telecommunication-mobile-a-aische.pdf

Lien vers la pétition en ligne sur https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/petition-contre-implantation-antenne-telecommunication-36m/76262?commentaires-list=true.