Le 7 juin dernier à Namur, Henri (prénom d’emprunt), qui venait de commettre un arrachage de sac, s’est rebellé et a craché sur 2 inspecteurs de police.

Âgé de 51 ans, le prévenu est connu des forces de l’ordre pour une série de vols commis à Namur et Yvoir en décembre 2019. Henri reconnaît les faits de juin dernier mais affirme qu’il était alors sous l’emprise de la drogue et des médicaments. Pour les faits de décembre 2019, il explique avoir agi avec un complice pour dérober des tablettes, téléphones, imprimante, portefeuilles,…. Il nie être l’auteur de ces faits même si il reconnaît qu’il était dans le véhicule pendant que son complice volait.

Aujourd’hui, le prévenu souhaite se réinsérer dans la société. Il a pris en main son problème de toxicomanie en prison. Son avocat sollicite le sursis le plus large possible alors que le parquet de Namur requiert une peine de 3 ans de prison au vu des crachats réalisés en plein Covid et du vol avec violence perpétré en pleine rue.

Jugement le 8 octobre.