Il sera question de al vie associative à Boninne ce mardi soir au conseil communal. "Le projet nommé Grange de Boninne est en fait la réalisation d’une salle communale à destination du monde associatif local, en lieu et place de l’ancienne grange du presbytère", explique l'échevin du Patrimoine Tanguy Auspert.

En mai dernier, la première partie du projet était attribuée. Le mois suivant, la grange était démolie. Les travaux de terrassement devraient commencer dans les semaines à venir. "Il est proposé au Conseil communal de ce mois de septembre de voter la suite du dossier : la réalisation de l’installation HVAC. Un peu plus en détails, il s’agit là d’un chantier de 50 jours ouvrables en vue de mettre en place un chauffage par le sol et une ventilation double flux. Le tout estimé à 80.000 euros", précise encore l'échevin.

À l’heure actuelle, le comité d’animation boninnoise ne bénéfice d’aucun local qui permettrait de soutenir, voire, d’encourager les rencontres. "L’asbl doit se débrouiller via des salles situées dans d’autres localités afin de réaliser ses apéros boninnois, sa marche d’Halloween, la Saint-Nicolas, ses apéritifs du Nouvel An, la chasse aux œufs, les noces d’or, le nettoyage du printemps dans le rues du village… Mais avec cette future réalisation, elle va bénéficier d’un outil flambant neuf", se réjouit Tanguy Auspert.

© VDN

Le rez-de-chaussée (accessible aux PMR) comprendra une salle d’une capacité de 30 personnes, avec un coin bar, une réserve et une toilette ainsi que l’accès aux terrasses extérieures. Au premier étage est prévu une seconde salle d’une capacité de 40 personnes avec accès à une toiture terrasse de 30 mètres carrés.  Les aménagements des abords comprennent une zone de stationnement en revêtement empierré, exceptée la place PMR qui sera réalisée en pavés drainants. Il est également prévu de permettre l’accès via un trottoir et une terrasse à l’avant côté nord longeant la façade.

La pose d’une microstation pour reprendre les eaux usées fait également partie du projet. Le marché déjà attribué a été remporté par les entreprises Gerday Travaux SA pour les trois lots (démolition, terrassement et fondations, isolation cave et drainage). Le montant des travaux est de 104.544 euros TVAC. Pour ces 3 lots, le chantier devrait durer 100 jours ouvrables. La maçonnerie, le plafonnage, et d'autres finitions seront assurées par les effectifs du service de la maintenance des bâtiments de la ville de Namur.