Un nouveau centre de prise en charge du poids et de l’estime de soi a vu le jour à Namur. Un concept assez novateur dans sa complétude. "Je me suis rendu compte que proposer une approche nutritionnelle n’était pas suffisant", explique Sabrina Nivarlet, diététicienne de formation à l’initiative du projet. "Nous apportons non seulement une prise en charge diététique des patients en surpoids mais aussi un accompagnement thérapeutique, émotionnel et physique." Une équipe pluridisciplinaire qui compte notamment un psychologue, un hypnothérapeute et un kinésithérapeute. "Nous avons associé à notre équipe paramédicale, une esthéticienne qui prodigue des soins "bien être" pour retrouver l’estime de soi. Cela peut être des massages thérapeutiques ou des ateliers de remise en beauté."

Lors de la première consultation, une anamnèse est réalisée, à savoir retracer l’historique de la problématique, ce qui permet d’amorcer un suivi personnalisé. "Chez certains patients, un bypass est un échec parce qu’on a nié le côté multifactoriel de la prise de poids. Ici, on peut procéder à un "nettoyage" psychologique et après une remise en question, on peut passer à une thérapie plus physique et la redécouverte des muscles de son corps." Ce centre qui a ouvert en juillet 2019, a forcément connu des moments difficiles en 2020 mais depuis janvier, les demandes d’aide sont en recrudescence.

"Avec une superficie de 100 m², tous les professionnels ont leur espace de travail et peuvent travailler en toute indépendance, même s’il y a une concertation par rapport au contenu du dossier médical. Franchement, au niveau de la patientèle, c’est assez large, il n’y a pas de profil type. Cela va de la dame qui veut perdre quelques kilos à un chef d’entreprise qui a un lourd passif émotionnel, en passant par des jeunes de moins de 12 ans, dont les parents nous font part de leurs inquiétudes. Force est de constater que le moral des Belges n’est pas au beau fixe. Il y a une vraiment la peur du déséquilibre alimentaire. Tout le monde sait que l’obésité est un facteur à risques par rapport au Covid."

Des thérapies alternatives comme la cryolipolyse et les ondes de choc

Le centre de prise en charge du poids et de l’estime de soi s’appuie sur une équipe paramédicale là où l’institut du poids, situé quelques centaines de mètres plus loin, propose de passer par des thérapies alternatives pour compléter l’expertise alimentaire et les cours de remise en forme. La cryolipolyse est une technologie non-invasive permettant de détruire les cellules graisseuses par le froid dans des zones localisées. Les ondes radiofréquences sont utilisées pour raffermir et retendre les tissus après une perte de poids rapide ou une grossesse. Couplées avec l'action des LED, les ondes radiofréquences stimulent la production de collagène. La thérapie par ondes de choc permet de traiter efficacement l'effet peau d'orange. L'utilisation des ondes acoustiques permet de relancer la microcirculation dans les zones de cellulite et d'assouplir le tissu conjonctif.

Grégory Piérard