Namur C’est un des scénarios envisagés. Il sera débattu ce mercredi soir lors du 4e atelier urbain.

Trois ateliers urbains ont eu lieu en 2018 dans le cadre du processus de coconstruction lancé par l’échevin Arnaud Gavroy afin de dessiner un scénario qui conviendrait à tous dans le cadre du quartier et du square Léopold. Si les deux premiers scénarios ont, semble-t-il, divisé le panel d’une trentaine de personnes qui participent aux travaux, celui-ci semble rassembler davantage de demandes émises par l’intelligence collective. Rien n’est encore décidé. Mais les trois scénarios ont été analysés par quatre experts indépendants et leurs conclusions seront exposées ce mercredi soir au panel qui se réunira en fin de mois afin d’affiner celui qui leur conviendra dans la globalité.

Ce scénario prévoyant une nouvelle rue commerçante piétonne, verte, à ciel ouvert, qui s’étirerait de la gare au rond-point Léopold et en sens inverse vers la rue de Fer en passant par le rue Borgnet. Il s’agirait d’un complexe mixte élargi (commerces, horeca, logements et bureaux), autorisant une véritable balade commerciale ainsi que la création d’un nouvel espace vert sur l’ancien site de l’Espena et des jardins du mayeur.

Ce scénario prévoit de garder le bâtiment existant déjà et d’y installer des bureaux, les logements dont certains avec une toiture verte. L’ouverture du rez-de-chaussée vers la gare se ferait au niveau du magasin C&A actuel qui devrait donc changer d’emplacement.

Dans cette version, on resterait davantage dans l’esprit centre commercial à ciel ouvert qui caractérise la corbeille. Le bâtiment à construire serait exploité uniquement sur le rez-de-chaussée et un étage où seraient abritées des surfaces commerciales et de l’horeca. Un rooftop public permettrait de profiter largement de la vue sur la ville. Dans ce scénario 3, les incertitudes reposent sur la présence du Houyoux alors qu’on envisage trois étages de parking en sous-sol, la possibilité légale de prévoir du logement aux 2e et 3e étages du bâti existant et d’autres données affectant la faisabilité. Mais c’est le projet qui semble séduire le plus les participants à ce stade de la coconstruction.

Retrouvez le dossier consacré au sujet avec les deux autres scénarios: l'esplanade avec vue panoramique et le switch dans nos éditions de ce mercredi