Le week-end le plus festif de l’année a démarré dans une ambiance de feu de Dieu 

NAMUR Les Fêtes de Wallonie et leurs hordes de fêtards ont commencé de déferler sur le centre de Namur. Ça a démarré fort dès jeudi soir où les décibels ont monté en puissance place Saint-Aubain, l’épicentre des fêtes.

L’ambiance de feu s’est poursuivie hier soir. Alors samedi, on danse ?

Oui pardi, et on chante, on trinque. De Palmas est annoncé à 22 h 30, place Saint-Aubain, juste après La Grande Sophie. Autre choix : Triggrtfinger place du Grognon, même heure. Ou encore Camping sauvach, place d’Armes.

Ceci dit, les Wallos à Namur se caractérisent par de furieuses bands de covers : U2, Queen, Stevie Wonder, Lady Gaga, Edith Piaf, Charles Aznavour : ils seront tous là sur les podiums, pas seulement sur les petites scènes des quartiers. On en a répertorié près d’une cinquantaine à l’affiche. À déguster en goûtant le tout nouveau pèket à l’hibiscus.

Envie d’une bonne guindaille potache ? On vous recommande les chansons paillardes de la chorale Les Copains rue du Collège autour d’une tartiflette savoyarde.

Et puis, la Wallonie, ça se fête aussi en son et en lumière. Le feu d’artifice des Fièesses sera tiré samedi à 22 h. Le ciel namurois flambera sous les 25.000 projectiles allumés tirés depuis deux sites de lancement : la citadelle et la Meuse en l’espace de 25 minutes. La meilleure place ? le pont de Jambes, par exemple.

Côté saveurs, direction la place Maurice Servais où est installé pour la première fois un village wallon des saveurs qui ouvre ses portes samedi et dimanche de midi à minuit. Une quarantaine d’artisans proposeront leurs salaisons. On vous conseille les célèbres Petits-Gris (flambés au pèket), les bières de Silenrieux, entre autres spécialités grecques, invité d’honneur oblige.

Dimanche, c’est la journée du folklore. On ne manquera pas le combat des Échasseurs place St-Aubain, vers 16 h. Le Village des Saveurs ne sera pas le haut lieu de la bonne cuisine wallonne. Pour déguster djote, dispouye, avisances, potée saucisse, boulettes, on vous recommande L’école des pauvres, rue Rupplémont et l’espace Nameur Li Glote sous le chapiteau place d’Armes !



© La Dernière Heure 2012