Namur C'est ce lundi peu après 18h qu'avait lieu le traditionnel hommage à François Bovesse, dans les jardins du palais provincial.

Depuis plusieurs années, il est devenu coutume de rendre hommage à ce militant wallon au début des Fêtes de Wallonie. Les autorités représentant les différents niveaux de pouvoir honoreront la mémoire de celui qui fut aussi ministre et gouverneur de la Province en piquant une gaillarde sur la couronne déposée sous la stèle. 

Cette année, le message du Comité Central de Wallonie était délivré par Annie Delfosse, une de ses membres, professeur à l’Athénée Royal et qui a « piloté » ses élèves dans la réalisation du film La Brigade Bovesse. Sacha Daout, journaliste à la RTBF, a pris la parole en tant qu’orateur invité de cette manifestation. Le public a pu entendre un texte écrit par François Bovesse, lu par Emilie Costagana, élève de rhétorique à l’Athénée Royal. 

L’animation musicale était, quant à elle, assurée par les élèves d’une classe de 6e primaire de l’Athénée Royal François Bovesse, l’accordéoniste Olivier Cap, le violoniste Julien De Vos et la Musique Royale de la Police de Namur. La cérémonie s'est clôturée par l’hommage rendu par la Fraternelle Royale des Chasseurs ardennais à François Bovesse qui fut un des artisans de la création du bataillon de Chasseurs ardennais.

En 1923, le député libéral François Bovesse crée un comité chargé de célébrer la Fête de la Wallonie. C’est le Comité de Wallonie, connu aujourd’hui sous le nom de Comité Central de Wallonie. 96 ans plus tard, les Fêtes de Wallonie sont toujours organisées en septembre à Namur.

En 1944 François Bovesse, alors Gouverneur de la Province de Namur, est assassiné par deux militants rexistes à son domicile avenue Cardinal Mercier. Ses funérailles réunirent près de 10.000 personnes.