Namur

Un peu plus tard, des objets ont été lancés sur des policiers, notamment une bouteille

Dimanche vers 22 h, un homme né en 1972 a uriné sur les vitres des locaux de la RTBF. Des policiers sont passés par là à ce moment. Ils lui ont rappelé que cela ne se faisait pas et lui ont demandé sa carte d'identité. L'individu a refusé de la donner et il s'est rebellé: il a frappé un policier puis a repoussé violemment une policière qui venait aider son collègue. Ils sont tous les deux en incapacité de travail pour quelques jours. L'agresseur était sous l'influence de la boisson. Il a été arrêté et sera entendu ce matin, une fois dégrisé. Contrairement aux faits de vendredi soir, deux policiers avaient été blessés, l'homme n'était pas connu de la justice.

Un peu plus tard dans la soirée, des jeunes ont lancé des objets sur des policiers. Une bouteille en verre a notamment été lancée vers les forces de l'ordre mais, heureusement, elle n'a touché personne. Il n'y a pas eu d'arrestation à ce stade, les images des caméras de surveillance devront être analysées.

La zone de police Namur Capitale révèle que 28 interventions ont été réalisées dans la corbeille dimanche. 7 arrestations administratives (5 troubles de l'ordre public, un fait d'ivresse publique et un fait d'ivresse au volant) et 2 arrestations judiciaires (pour des rébellions) ont été réalisées. 6 faits de bagarres ont été recensés, tout comme un fait de vol de vélo et un vol réalisé par un pickpocket.

Au sujet du déroulement de la journée, la police signale ceci : "Ambiance festive et bon enfant toute la journée et jusqu’en début de soirée ce dimanche. Ensuite, affluence peu élevée dans le centre mais plusieurs interventions suite à des bagarres; attitude assez négative envers les policier."