La composante Air a annulé, pour cause de crise sanitaire, le meeting aérien international prévu les 26 et 27 juin à Florennes, les "Belgian Air Force Days" (BAFD), a indiqué jeudi le commandant de cette base, le colonel Philippe Goffin. Cette décision a été prise mercredi en fin de journée en concertation avec l'état-major de la Force aérienne, a-t-il précisé à l'agence Belga, confirmant une information publiée par le journal L'Avenir.

Cet événement biennal, organisé en alternance avec d'autres bases aériennes, dont celle de Kleine-Brogel (Limbourg), attire à chaque fois des dizaines de milliers de spectateurs, passionnés d'aviation ou non.

Selon le colonel Goffin, une décision devait impérativement être prise, pour des raisons pratiques - comme des réservations de tentes et de catering -, à un mois de la tenue de cet événement.

"Les responsables (de la Défense) ont notamment estimé que nous n'aurions pas un consensus politique à tous les niveaux de pouvoir pour (organiser) un tel événement de masse. Les Belgian Air force Days tombaient malheureusement juste un peu tôt dans le timing de la pandémie et de reprise des activités publiques", a-t-il précisé.

La base de Florennes et l'unité d'avions de combat F-16 qu'elle abrite, le 2e wing tactique, avaient pourtant imaginé une formule présentée comme à la fois originale et sécurisante, celle du "drive in", avec le placement des spectateurs dans leur propre voiture, garée dans un espace réservé de huit mètres sur cinq. Cette formule aurait permis d'accueillir lors de chaque journée près de 7.500 spectateurs, avec une moyenne de quatre personnes à bord, dans les zones herbeuses de la base.

Les BAFD rejoignent ainsi la cohorte des événements de masse annulés en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus et des mesures restrictives prises par les autorités. Dans la même province de Namur, par exemple, la brocante de Temploux, l'une des plus grandes du pays, dont la 43e édition devait se tenir en août, a été annulée pour la seconde année consécutive.