Le Foyer Namurois a inauguré 5 nouveaux logements, au sein de l’ancienne gendarmerie de Noville-les-Bois, rue de la Victoire, 31 - 33 à Noville-les-Bois. En l’absence d’appel à projet pour construire des logements sociaux subventionnés de la Wallonie, Le Foyer Namurois a décidé de mener à bien ce projet sur ses fonds propres. En conséquence, les loyers ne seront pas calculés suivant la réglementation des loyers sociaux. Les loyers seront néanmoins « modérés ».Le projet a été mené avec les équipes propres du Foyer-Namurois, en partenariat avec la Régie des Quartiers de Namur. La Société Wallonne du Logement a octroyé le prêt en 20 ans qui a permis l’achat du bâtiment. Le CPAS de Fernelmont va reprendre 2 logements.

L’administration communale de Fernelmont a alerté le Foyer Namurois de la vente de l’ancienne gendarmerie de Noville-les-Bois par la Régie des Bâtiments. En 2016, le Foyer Namurois a acquis l’implantation pour 313.000 €.

Le chantier a consisté en le remplacement et l'isolation de la toiture ; remplacement des menuiseries extérieures ; création des cuisines et salles de bain qui n’existaient plus ; isolation de toutes les maçonneries extérieures ; rénovation des abords avec emplacements de parkings et de jardin ; remplacement de la chaufferie et de la cuve à mazout ; remplacement de l’installation électrique ; placement d’un nouveau circuit de chauffage et nouveaux radiateurs.

A l'arrivée, le foyer namurois a construit à cet endroit 5 logements de 2 chambres de 100 m². Ce projet lie l’aspect de création de logement et de réinsertion socioprofessionnelle. Plusieurs stagiaires encadrés par la Régie des Quartiers de Namur se sont succédé sur le chantier pour un total de plus de 11.000 heures.

Pour rappel, le Foyer Namurois est la Société de Logement de Service Publique (SLSP), il gère à l'heure actuelle 1125 logements. Créée en 1921 sur le territoire de la Ville de Namur, où elle concentre la grande majorité de ses logements, la société est effectivement active sur le territoire de la Commune de Fernelmont depuis 2016, avec 14 logements construit par l’Administration communale et gérés par le Foyer Namurois.En dehors de Namur et Fernelmont, la société gère également des logements publics sur les entités de Floreffe, Fosses-la-Ville et Profondeville.