Namur

Frank M. appartient au milieu des gens du voyage. C’est sans doute par peur qu’il se soustraie à la Justice que le Parquet a requis son arrestation immédiate. L’homme a reçu le verdict sous bonne escorte policière. La justice a tenu compte de facteurs tels que la gravité des faits, le manque d’empathie à l’égard des victimes et la récidive pour le condamner à une peine de 8 ans pour tentative d’assassinat sur deux policiers. Son épouse Sabrina écope de 5 ans mais bénéficie d’un sursis. C’est elle qui, à la demande de son mari, a apporté d’Hastière la carabine 22 LR avec laquelle Frank a ouvert le feu sur les policiers et dans les vitres et la façade de ce café de Cognelée, fermé depuis !

Ce 11 janvier 2018, Frank, après avoir sniffé de la coke et pris du Xanax en grande quantité, se fait conduire par Sabrina et leurs deux enfants au café « La Laiterie ». Là, il y absorbe au minimum une cinquantaine de « blanc-coca ». Au fur et à mesure de son ébriété, il devient de plus en plus agressif et « casse-pieds ». A un moment donné, il se bagarre avec plusieurs personnes et, malgré sa dégaine de lutteur de foire, il a le dessous et se fait mettre à la porte. Ivre de rage, il appelle Sabrina et lui demande d’apporter la 22 long rifle. Dans ce milieu, la femme obéit et ne pose pas de questions. Elle embarque arme et enfants et fait route vers Cognelée ! Vers 23h05, deux policiers viennent contrôler la situation. Ils se préparent à rentrer dans le bistrot quand ils sont pris pour cible par 4 tirs à hauteur d’homme. Heureusement, ils s’en sortent indemnes ! Le couple tentera de s’enfuir tous feux éteints et de se débarrasser de la Winchester avant d’être interceptés par un combi de policiers et de les outrager copieusement !