En 2016 déjà, le casino de Dinant était condamné à une amende de 5000 euros pour non-respect de la loi antitabac. Un agent du SPF Santé publique avait constaté qu’une cinquantaine de machines à sous avaient été installées dans le fumoir du casino, deux ans plus tôt. "La présence de fumoirs est entourée de conditions et, notamment, du fait qu’il doit être aéré pour accueillir des fumeurs. Ce n’est pas le cas ici, les 4 pans du chapiteau constituant le fumoir du casino étant fermés en permanence », décrivait le parquet de Namur qui visait une période infractionnelle comprise entre juillet 2018 et décembre 2018 et réclamait une amende de 8.000€.

Me Preumont, avocat de la SA Casino de Dinant estimait que l’action publique était irrecevable, l’infraction n’ayant pas été constatée pour la période visée. "Durant cette période, les policiers ont constaté que le chapiteau était toujours fermé, sauf le 29 novembre 2018, il était alors ouvert. Ce qui ne constitue pas une infraction et ne prouve pas que des gens ont fumé dedans les autres jours. » Ce lundi matin, la SA Casino de Dinant a été acquittée.