Le parquet de Namur a annoncé, mardi en fin d'après-midi, avoir fait appel de la décision de la chambre du conseil de Dinant de libérer l'un des quatre inculpés dans la fusillade de Flawinne, le 10 novembre dernier. 

Le suspect libéré, à savoir le père d'un tireur présumé, comparaîtra devant la chambre des mises en accusation de Liège qui décidera de revoir, ou non, la décision prises par la chambre du conseil. En attendant, il reste en détention préventive.

Les mandats d'arrêt des trois autres suspects ont par ailleurs tous été prolongés d'un mois.