Il est encore à l'enquête publique jusqu'au 13 décembre. Les citoyens seront consultés en 2020 pour l'aménagement de l'espace public

La procédure d’adoption du Périmètre de Remembrement Urbain (PRU) dans le quartier de la gare à Gembloux est en cours et les citoyens intéressés ont pu participer à la séance publique d'informations. Ce document d’urbanisme définit l’aménagement d’un nouveau quartier de plus de 1.000 logements à côté de la gare.

Depuis que les activités industrielles ont cessé dans le quartier dit Eurofonderie dans les années 90, celui-ci est appelé à évoluer pour devenir un nouveau quartier de la ville de Gembloux.

"Depuis 2015, le BEP, en tant qu’auteur de projet, accompagne Gembloux dans le développement de ce nouveau quartier. Les promoteurs concernés et les acteurs locaux ont été associés à la conception de ce nouveau quartier d’habitation qui se veut exemplaire. Dans celui-ci, la part belle sera faite aux espaces publics de qualité, à la mobilité douce, tout en consolidant les diverses activités existantes participant favorablement à la vie du quartier (Coala, École de cirque, …)", énumère le Bureau Économique de la Province.

D’ici 10 à 15 ans, c’est tout un nouveau quartier qui verra le jour, offrant plusieurs centaines de logements ainsi que les services nécessaires au bien-être des habitants du quartier. Outre mille logements, le projet sera structuré par l'espace public. Un parc central comme poumon vert du nouveau quartier; une nouvelle face à la gare comme pôle d’attractivité; des connexions inter-quartiers multiples: une mobilité réfléchie: une gestion maîtrisée du stationnement; un réseau modes doux renforcé; un paysage urbain ouvert et vert, des constructions en dialogue avec le paysage. Bref, les concepteurs promet un quartier exemplaire.

Après une adoption provisoire du périmètre de remembrement urbain par le Conseil communal du 19 juin 2019 et en suite de l’arrêté ministériel du 10 septembre dernier approuvant provisoirement le périmètre en question, le dossier est maintenant soumis à une enquête publique. Les citoyens peuvent encore émettre leurs remarques, oppositions ou propositions jusqu'au vendredi 13 décembre. Durant toute la durée de l’enquête, le dossier complet peut être consulté auprès du Service de l’Urbanisme de la Ville de Gembloux.

Ce processus au long cours se poursuivra par d’autres opérations participatives. Ainsi, dans le courant du premier semestre 2020, des ateliers sous forme de panels citoyens sont d’ores et déjà prévus : ils porteront notamment sur l’aménagement des espaces publics ainsi que sur les projets immobiliers (phases initiales) avant le dépôt des demandes de permis. L'appel à participation et les modalités seront diffusés prochainement.