Namur La spin-off Rever est la plus complète dans un secteur-niche. L’enjeu : la confiance numérique du citoyen

Rever est une spin-off de l’Unamur qui a vu le jour en 2004. À sa tête, Dominique Orban de Xivry. Informaticien de haut niveau, il a étudié cette branche à l’université de Namur, dont il est sorti en 1974. " En informatique, je me suis toujours plus intéressé à l’information et à la gestion des données qu’à la technologie. " À ce titre, il dresse un constat : " Les grandes entreprises ont perdu la maîtrise des données. C’est un peu comme si on avait construit un pont, qu’on en avait perdu les plans et que l’on essaie ensuite de le réparer. D’où l’intérêt de la rétro-ingénierie, dont l’objectif est de se pencher sur la façon dont fonctionnent les systèmes informatiques."

Rever développe depuis 2004 des logiciels basés sur la gestion et la gouvernance des données. L’entreprise emploie aujourd’hui dix personnes, dont quatre docteurs en informatique provenant de l’Unamur et trois commerciaux. "Nous sommes actuellement la seule société au monde à pouvoir proposer à la fois des registres de traitements et des outils pour réaliser celui-ci. Notre entreprise est réellement la plus complète sur le marché mondial. Nos clients sont de très grandes entreprises comme des banques ou des ministères des finances. Nous assistons également des banques dans leurs processus de migration des données."

L’enjeu de Rever, du GDPR (ci-contre) et, au final, de nombreuses entreprises, n’est ni plus ni moins que la confiance numérique du citoyen. "Une entreprise qui jouit de la confiance de ses clients au niveau numérique peut générer jusqu’à 25 % de chiffre d’affaires en plus qu’un concurrent."

Les logiciels de Rever contribuent à relever le défi de la confiance numérique en apportant aux organisations les méthodes et outils les plus avancés en matière de gestion et de gouvernance des données et de l’information. À ce jour, plus de 40.000 utilisateurs se servent de la technologie de Rever pour les aider à faire face à la grande variété de données et aux défis commerciaux liés à celle-ci.

Le GDPR (General Data Protection Regulation) est un nouveau règlement européen qui impose des obligations aux entreprises en matière de gestion des données. Il vise la protection des données personnelles des citoyens et entrera officiellement en vigueur le 25 mai. Les entreprises doivent respecter les droits des personnes par rapport aux données qui les concernent, qu’il s’agisse de l’accès à celles-ci, de leur rectification ou leur effacement. Elles doivent aussi protéger ces données et établir pour celles-ci un registre de traitement.

Le premier défi que les entreprises doivent relever est d’identifier et de localiser les données personnelles en leur possession, ainsi que les personnes qui en sont propriétaires ou les utilisent.

La suite logicielle REAL GDPR SOLUTION (RGS) a été conçue et développée par Rever afin de permettre aux organisations d’accélérer la mise en œuvre des exigences GDPR, que ce soit au niveau technique du traitement et de l’inventaire des données ou des aspects juridiques.

JVE