Namur

La province de Namur vivait au ralenti ce mercredi matin. Pratiquement pas un bus des réseaux publics ne circulait et même, fait apparemment exceptionnel, même les sous-traitants des TEC n’avaient pas mis leurs bus sur les chemins. Les gares n’ont vu passer que très peu de train, même si la SNCB avait promis un service minimum. 

Du côté des services publics, calme plat également dans de nombreuses administrations même si les piquets de grève étaient plus discrets qu’à l’accoutumée. De nombreux zonings industriels étaient complètement bloqués comme le parc d’activité économique Ecolys totalement inaccessible…. Sauf, geste sympa des grévistes, pour ceux qui venaient passe leur permis de conduire au contrôle technique sur le site. Pratiquement toutes les grandes surfaces de la région étaient également bloquées. 

À noter qu’à l’entrée de Namur, la circulation a été bloquée à de nombreuses reprises aux abords du Colruyt de Jambes par un front commun gillets rouges-gillets jaunes. Les militants des deux groupes ont expliqué que les revendications étant les mêmes, il était normal de manifester ensemble et que d’autres actions communes devraient se décider dans l’avenir.