Namur Ces glaces belges bio et naturelles se déclinent en quatre parfums.

En seulement neuf mois, les nouvelles glaces belges Hopopop, dont l’atelier de fabrication est situé à Somme-Leuze, sont en train de se faire une place dans le secteur de la glace bio. Distribué dans une vingtaine de points de vente en deux mois à peine, présent sur des festivals comme Esperanzah ou Chassepierre l’été dernier, Hopopop sera également exposant au plus grand salon dédié au secteur bio, BioFach, à Nuremberg en Allemagne du 13 au 16 février 2019.

"Je suis originaire de Vedrin", nous confie Julie Bodart. "Nous avons vécu pendant 10 ans à Londres car Pascal, mon compagnon et co-fondateur de Hopopop travaillait dans le domaine des effets spéciaux, notamment sur des films comme Skyfall ou sur les Star Wars . Je travaillais pour ma part dans le domaine du marketing digital. Avec le Brexit, nous avons tout remis en question. Nous voulions changer de vie. C’est lors d’un voyage à Lisbonne que Pascal a dégusté une glace citron-basilic. Nous avons commencé à discuter de glaces car nous sommes tous les deux gourmands."

Hopopop venait de voir le jour, Pascal et Julie ont alors commencé à se renseigner sur le marché, mais aussi sur l’hygiène alimentaire, à suivre des formations. Pour finalement se lancer en mai 2018, avec la particularité de proposer leurs glaces en vrac, les deux associés s’inscrivant dans une démarche zéro déchet.

"Nos glaces se trouvent dans une vingtaine de points de vente, sur l’axe Marche-Bruxelles. Les deux premiers parfums proposés ont été la fraise, une glace très rafraîchissante et banane/framboise, plus onctueuse. Nous lançons pour notre deuxième saison les parfums framboise et mangue. Nous les avons testés l’été dernier, et nous avons été dévalisés ! Pour les prochains mois, nos projets sont de faire connaître la marque le plus possible."

Infos : www.hopopop.bio

JVE