C'est après avoir échappé à une tentative de meurtre qu'elle a dévoilé son calvaire à la police

Le tribunal correctionnel de Namur a condamné jeudi un prévenu à une peine de 12 ans de prison pour viols et tentative de meurtre sur sa belle-fille. Au civil, il devra verser 5000 euros à titre provisionnel à celle-ci. Une expertise médicale de la victime a été demandée.

Agé de 45 ans, le prévenu a commis des viols et attentats à la pudeur de manière répétée sur sa belle-fille. Ils ont débuté alors qu’elle avait 8 ans et ont duré jusqu’à ses 21 ans. Le harcèlement, les menaces et les insultes étaient le quotidien de la jeune fille. Le prévenu était également inculpé de tentative de meurtre pour lui avoir porté des coups violents qui auraient pu être fatals à la victime en juin 2018, suite à quoi elle a dévoilé son calvaire à la police.