Namur Fabienne Bruguière du Mas Thélème se redresse : elle présente des vins et un livre.

Le salon des vignerons namurois est sans doute l’un des plus petits, mais aussi l’un des plus chaleureux de Wallonie. Il fidélise tant les vignerons que les visiteurs dans le cadre de caractère du hangar aux affûts à la Citadelle de Namur. Depuis dix ans, chaque année en février, Fabienne Bruguière (Mas Thélème, Pic Saint-Loup) remonte de son village de Lauret pour faire goûter ses vins sur ses terres d’origine.


Il y a deux ans , elle a perdu la totalité de sa récolte suite aux intempéries de 2016. Le Mas Thélème ne s’en est pas encore totalement remis même s’il remonte la pente. "C’est grâce à la solidarité du groupe de femmes vigneronnes (les Vinifilles) dont el fais partie. Quand j’ai perdu toutes mes cuvées à cause de la grêle, elles m’ont toutes donné du vin pour que je sorte une cuvée appelée Abonde que je propose encore cette année. Cette cuvée de la solidarité m’a permis de survivre jusqu’ici sinon je n’avais plus rien à vendre."

Ce gros coup dur n’a pas fait perdre le sourire à Fabienne. "Je pense qu’on va vivre encore une année difficile et puis ça ira mieux. Cela m’a permis de faire le tri parmi les fidèles et les relations simplement commerciales. Par exemple, la récolte de cette année n’est pas mal du tout, mais mes cuves ne sont pas remplies. J’ai proposé à mes clients de réserver leurs bouteilles à l’avance. Les particuliers ont suivi en majorité ; les professionnels beaucoup moins. Il va falloir que je me trouve de nouveaux clients."

Les projets ne manquent pourtant pas. Avec le groupe Vinifilles, Fabienne vient de sortir un livre reprenant les vins féminins du Languedoc Roussillon, des recettes de chefs étoilées et l’accord vins. "On l’a lancé en grande pompe à Ponpellier il y a quelques jours. On en est fières, on est 18 vigneronnes, pas du tout habituées à l’édition, mais on a tout fait nous-même de A à Z. Moi, j’étais chargée de la relecture : j’espère que je n’ai pas laissé passer des fautes d’orthographe !"

Ce devait être un one-shot pour les 10 ans du collectif, en vente dans leurs domaines respectifs. mais devant la demande des libraires, l’ouvrage sera sans doute réédité et distribué. Quelques exemplaires se trouvent au salon des vignerons namurois.


Un rendez-vous convivial et chaleureux

Le salon des vignerons namurois se déroule chaque année au Hangar aux affûts de la Citadelle, ancien magasin d’artillerie construit par les belges en 1835, situé au cœur du domaine de Terra Nova. Il rassemble une douzaine d’entrepreneurs, ce qui permet une rencontre et une dégustation décontractées.


Un marché de produits du terroir est aussi au programme avec des boudins et terrines au gibier, des baisers et avisances, des fromages de chèvre, du miel des ruches de la Citadelle, des escargots cuisinés…

On y retrouve des viticulteurs qui cultivent et vinifient dans le Namurois et ceux qui sont partis, en France : Château de Bioul (Anhée), Château Bon Baron (Profondeville), Château Fosse-Sèche (Brossoy-Maine-et-Loire), Coude à coude (Jemeppe-sur-Sambre), Domaine Agape (Quinsac-Gironde), Domaine du Chenoy (La Bruyère), Domaine Constant Duquesnoy (Mirabel aux Baronnies-Drôme), Domaine de Gravimel (Cébazan-Hérault), Domaine des Mathouans (Latour-Gaume), Les vins Grafé-Lecocq&Fils sa (Namur), Mas Thélème (Pic Saint-Loup-Hérault).

De 14h à 20h ce dimanche. Parking aisé à l’Esplanade de la Citadelle, navettes gratuites.