Ivre, l'un d'eux jetait des gobelets sur les passants

Le tribunal de Namur a rendu son jugement ce lundi a l’encontre de 2 prévenus qui étaient poursuivis pour des faits de coups et de rébellion à l’encontre de policiers commis la nuit du 13 au 14 septembre dernier dans le cadre des fêtes de Wallonie. Le premier bénéficie de la suspension du prononcé de la condamnation alors que le second écope d’une peine de probation autonome

A l’audience du 4 novembre, le premier prévenu affirmait avoir beaucoup bu le vendredi des Fêtes de Wallonie. Avec des amis, il jetait des gobelets sur les passants, manège qui a été repéré grâce aux caméras de surveillance du centre-ville Namurois. Une patrouille a été envoyée sur place, mais le prévenu s’est rebellé. Il a jeté des gobelets aux policiers avant de porter des coups à deux de ceux-ci, qui ont subi des incapacités de 3 et 7 jours. Ce premier prévenu est également concerné par une autre scène de coups sur des policiers, qui s’est déroulée le 9 août. A nouveau ivre, il jetait les poubelles sur la chaussée en pleine nuit. Il a à cette occasion donné des coups aux agents et a brisé la vitre d’un véhicule d’intervention.


Le second prévenu était présent lors de la scène des fêtes de Wallonie. Également ivre, il aurait donné un coup de poing par derrière à un policier occupé à maîtriser le premier prévenu.