Le tribunal correctionnel de Namur a récemment rendu son jugement dans un important dossier de trafic de drogue au sein de la prison d’Andenne, impliquant aussi bien des détenus que des gardiens. Ce vendredi, deux dossiers de stupéfiants concernaient à nouveau l’établissement pénitentiaire.

En 2019, c’est le père d’un détenu, dont le fils est aujourd’hui décédé, qui a tenté de faire entrer 12 grammes de résine de cannabis à l’intérieur de la prison. Si le prévenu était absent à l’audience, il ressort de ses déclarations que ce dernier a répondu à une demande de son fils, très nerveux à l’époque qui réclamait du cannabis et des médicaments. Le prévenu a déclaré qu’il ne savait pas exactement ce qu’il apportait et qu’une personne lui avait remis un paquet dans un parc. De l’analyse des vidéos de surveillance, il ressort que le papa tenté de remettre le paquet à son fiston en le cachant sous son chapeau. 10 mois de prison sont requis.

6 mois de prison et 2000 euros d’amende ont également été requis contre un prévenu qui voulait « faire plaisir à son frère ». 20 grammes de cannabis et 250 euros ont été retrouvés sur cet homme. Le détenu a déclaré que c’était la première fois qu’il se faisait livrer en prison et que la drogue était destinée à sa consommation personnelle

Jugement le 11 février.