Le tribunal correctionnel de Namur a prononcé jeudi une peine de 3 ans de prison assortie d'un sursis de 3 ans pour ce qui excède la détention préventive effectuée à l'encontre d'une prévenue qui a bouté le feu à plusieurs reprises dans le centre de Namur en avril 2019. 
La prévenue agissait souvent la nuit. Elle a mis le feu à une habitation de la rue du Président et à plusieurs autres endroits, dans l'immédiat centre-ville de Namur. Des poubelles, un filet de chantier, un coffret électrique ont notamment été visés., les 10, 11 et 12 avril 2019. Interpellée grâce aux caméras de surveillance de la ville, celle qui allumait ces incendies a été placée en détention préventive le 19 avril 2019 et a été ; libérée le 3 janvier 2020.