Namur Les trombes d’eau de dimanche ont noyé les abris de fortune

Désolation autour de la famille d’Ameline Hody qui aide les migrants en attente d’un passage vers l‘Angleterre non loin de l’aire autoroutière de Spy. Ce dimanche, les trombes d’eau ont rendu totalement impraticables les alentours de leur maison où campent une centaine de ces malheureux en quête d’un monde meilleur. Tentes, chalet, abris de jardins où vivaient ces gens vaille que vaille ont été envahis en peu de temps par l’eau et par la boue. Avec l’aide du collectif S13, une évacuation rapide a donc dû être organisée.

Une véritable noria de voitures a été organisée pour amener les migrants, trempés, frigorifiés et souvent pieds nus, du terrain de la famille Hody jusqu’à la salle paroissiale de Spy où les attendaient du chauffage mais également de l’alimentation et des boissons chaudes. Heureusement, il restait également des couvertures même si celles-ci sont en diminution constantes suites aux saisies effectuées lors des différentes rafles policières.

Une cinquantaine de personnes ont donc pu passer la nuit dans ces locaux avant de rejoindre ceux du GABS lundi. Heureusement, ce violent orage ayant eu lieu un week-end, quelques unes de ces personnes déracinées avaient trouvé place dans des familles d’accueil de la région.

Tout au long de cette journée de lundi, la famille Hody et les membres du collectif S13, aidés évidemment par les migrants eux-mêmes, se sont attelés à nettoyer les lieux mais aussi à laver et sécher leurs vêtements, chaussures et sacs à dos. Mais la tâche est lourde et un appel à l’aide est une fois encore lancé. On cherche des bénévoles pour poursuivre les opérations de nettoyages urgentes mais des besoins pressants se font sentir, particulièrement pour des tentes de camping, des sacs à dos ou des couvertures. Les responsables du Collectif expliquent que plus de 3.700 euros ont déjà été dépensés pour l’achat de couvertures saisies par les forces de police et que celles-ci doivent dès lors être remplacées régulièrement. Il vous est loisible d’apporter votre aide en contactant le collectif (0499/345887) ou Ameline (0496/879075).

LEF