Le Namurois Christian Delwiche a rassemblé plusieurs dizaines de personnes avec une passoire sur la tête.

L’invitation avait tout l’air d’une blague. Il s’agissait en effet d’un clin d’œil, mais le rendez-vous était bien fixé au Grognon à tous les pastafariens namurois et sympathisants pour une petite croisière sur la Meuse entre Namur et Dinant. Voilà qui a donné l’occasion aux touristes de prendre quelques photos insolites de toutes ces personnes portant des passoires multicolores sur la tête.

Celui qui avait imaginé ce rassemblement, c’est le photographe (amateur, dit-il) namurois Christian Delwiche. L’homme de 71 ans, retraité mais très actif au collectif pour les réfugiés de Belgrade, donne rendez-vous à ses amis chaque 15 août à 15 h 15 en souvenir de l’anniversaire de son site internet.

Cette année, le thème était la pastafarisme, une pseudo-religion dont les adeptes ont un signe de reconnaissance : une passoire sur la tête. Ici, il ne s’agissait nullement de prôner l’athéisme ou de faire des émules, mais de passer un moment bon enfant teinté d’humour.

Avec le soleil au rendez-vous ce lundi, c’est avec le sourire et en secouant leur passoire que les joyeux drilles ont quitte le quai à bord du Meuse Ardennes pour une mini-croisière qui devait les amener à Wépion avant de revenir à Namur.