En février 2020, Georges (prénom d’emprunt), était présent à la maternité du CHR pour un heureux évènement : la naissance de son fils. Le prévenu était ce jour-là sous l’influence des stupéfiants et de la drogue et s’en est pris verbalement à une infirmière, menaçant de lui "péter la gueule", il l’a ensuite poursuivie jusque dans le bureau des infirmières avant de lui lancer un téléphone à la tête. Durant l’intervention de 2 équipes de police pour le faire sortir de l’hôpital, Georges s’en est également pris à un agent de sécurité. L’infirmière, souffrant d’un stress post-traumatique, a subi une incapacité de travail de 7 jours.

Le substitut Samain requiert une peine de 8 mois à l’encontre du prévenu, rappelant que son casier judiciaire de 11 pages totalise 44 condamnations.

Le conseil de Georges explique : "S’il n’est pas là, c’est parce qu’il vient de sortir de prison et entame sa détention par bracelet électronique. Ces faits sont lamentables et dérangeants. Ces 40 condamnations concernent des faits de roulage, essentiellement. Une peine de travail dans un hôpital ou dans un service d’urgences pourrait lui être bénéfique, pour qu’il se rende compte de ce qu’est ce travail." Jugement le 21 février.