Marc, un Sambrevillois, est accusé de coups et blessures sur sa compagne le 8 juin dernier à Auvelais. Lors d’une soirée arrosée, la jalousie a déclenché sa colère. Il s’en est pris à celle qui est sa compagne depuis 6 mois environ. "Lors d’une première scène, la victime a été saisie à la gorge, elle a reçu des coups, été tirées par les chevaux, on lui a cogné la tête au mur", expliquait le substitut Mascart. "Un peu plus tard, une nouvelle scène de coups a eu lieu. La victime a cette fois été empoignée, giflée, frappée, jetée à terre. Elle a pris la fuite à pieds nus en pyjama, pour aller se réfugier chez des voisins."

Les faits inquiètent la représentante du parquet, qui relève que le prévenu avait été condamné en mars 2020 pour des faits de même nature sur une précédente compagne. Ils s’étaient déroulés sur une période de 2 ans. Le prévenu avait été condamné à une peine de 2 ans assortie d’un sursis probatoire. Pour les faits de juin dernier, une peine de 2 ans assortie d’une probation "indispensable" est requise. L’avocat du prévenu plaise un sursis probatoire. Jugement le 24 septembre.

JVE