La cour d’appel de Liège a condamné Sadri, 31 ans, à une peine de 5 ans de prison avec sursis pour ce qui excède la durée de la détention préventive  pour avoir commis une tentative d'assassinat  sur Kutjim, son meilleur ami, en 2018 à Jambes. Le 1er novembre 2018, Sadri a tiré au fusil à pompe sur son meilleur ami ! 

 Ce jour-là, les deux hommes se sont retrouvés à la suite d'un litige à propos de l'achat d'une Renault Megane pour 800 euros. La victime servait d’intermédiaire lors de cet achat. Plusieurs mois après l’encaissement, Sadri n'avait toujours pas reçu le véhicule. 

 Les deux hommes se sont croisés sur Boulevard de Meuse à Jambes. Sadri est sorti de son véhicule armé d’un fusil à pompe. Kutjim se trouvait dans une autre voiture. Sadri a cassé la vitre du véhicule avec le canon de l’arme puis a frappé la victime à l’épaule. Sadri a tiré et la victime a été touchée à l’arrière de l’épaule gauche. L’auteur a pris la fuite et a caché l’arme. 

 Lors de son audition, le tireur a déclaré qu'il avait l'arme depuis quatre jours dans son véhicule. Il a expliqué qu'il voulait donner l'arme à son ami. Il a nié l'intention homicide et la préméditation. La cour n'a pas retenu cette version et l'a condamné pour une tentative d'assassinat.