Après la passerelle L'Enjambée, le nouveau tracé de la RN92 devant le Parlement wallon, le parking souterrain et avant le NID, l'espace Confluence (nouveau nom du Grognon) a été très officiellement inauguré samedi après-midi. 

Outre le bourgmestre Maxime Prévot et le collège échevinal namurois, une bonne partie du gouvernement wallon dont le ministre de la Ville Christophe Collignon a assisté à ce moment officiel. La présidente de la Chambre Eliane Tillieux et un représentant de l'Union européenne étaient présents lors de l'inauguration qui a précédé la tenue des festivités folkloriques pour le grand public. "Je suis né en 1978. Je fais partie de ces Namurois qui n'ont pas connu le Grognon bâti. Je n'y ai jamais vu que deux choses: soit un grand trou béant, soit un parking. La dernière époque où ce quartier a été une esplanade, une agora pour les citoyens, c'était à l'époque romaine. Ça l'est aujourd'hui redevenu", a applaudi Maxime Prévot. 

Accessible au public depuis fin août, la place publique située devant le Parlement wallon doit encore être verdurisée avec 30 arbres, 112 arbustes, 2.370 graminées et 13.953 vivaces. Le bâtiment abritant le NID (Namur Intelligente et Durable) sera ouvert au public le 18 octobre. Mais les citoyens se la sont déjà appropriée, qu'ils soient promeneurs ou skaters. Les fontaines dites sèches connaissent un grand succès auprès des enfants. "Namur n'est pas riche de places publiques de grande capacité en centre-ville. Imaginez ce qu'on va pouvoir faire ici pour Namur en mai ou encore les matches des Diables rouges à la Coupe du monde", a évoqué M. Prévot