L'espace de l'Homme de Spy annonce sur sa page Facebook que l'Homme de Spy est en fait 10.000 ans plus vieux que ce que l'on pensait jusqu'à maintenant, à savoir 36.000 ans.

"On vous avait laissé sous-entendre l'info ils y a quelques semaines dans l'une de nos publications.. c'est désormais officiel : De nouvelles études (pour lesquelles a participé évidemment l'Institut royal des sciences naturelles de Belgique) sur nos Néandertaliens de Spy ont montré qu'ils ne dataient pas d'il y a 36 000 ans mais étaient presque 10 000 ans plus vieux! "Mais qu'est-ce que cela change au juste ?" 🤔 Il faut savoir que les ossements de Spy figurent parmi les plus récents en Europe. Notre Spyrou était jusqu'ici considéré comme un des plus jeunes et donc un des derniers représentants de l'espèce Néandertal... Sauf qu'il rejoint désormais le camps des jeunes Néandertaliens d'environ 40 000 ans comme ceux que l'on a trouvé en Catalogne, en Croatie, etc..Car cette fameuse période des 45 000-35 000 ans est la période charnière durant laquelle l'Homme moderne a cohabité avec Néandertal et l'a progressivement supplanté...et où ce dernier a donc définitivement disparu. Or, les raisons de la disparition de Néandertal sont encore sujettes à débat. Est-elle d'origine naturelle (extinction par épidémie, par des soucis de stérilité, etc..) ou liée à l'homme moderne (concurrence inter-espèce, etc..) ?? Le fait de pouvoir dessiner une carte géographique des vestiges en fonction des périodes permet de savoir où étaient les Néandertaliens par rapport aux hommes modernes et quand. Cela donne une idée des contacts qu'il y a pu éventuellement avoir entre les deux espèces et ainsi, mieux comprendre la transition culturelle entre les deux humanités. Le fait de déplacer les ossements de Spy dans le temps prend donc ici tout son sens."