Namur Quatre nouvelles formations seront proposées en septembre prochain

L’Institut provincial d’enseignement secondaire de Seilles a fêté ses 65 ans le 25 avril. D’abord liégeoise puis namuroise, l’école a toujours mis en évidence sa préoccupation de donner à ses élèves une formation porteuse d’emplois et ce, grâce à la ténacité et au dynamisme que les équipes successives ont déployés pour développer l’établissement.

Au fil du temps, l’enseignement proposé a quelque peu évolué. Ainsi, l’Ipes de Seilles n’était à ses débuts qu’une école professionnelle de coupe-couture et de coiffure. Au fil des années, des cours d’électricité ou encore de pharmacie sont venus compléter l’offre. Aujourd’hui, l’école propose des sections techniques (techniques sociales et d’animation, esthéticienne, agent d’éducation) et professionnelles (services sociaux, coiffure, puériculture, ven- te, aide familiale, aide-soignant).

En septembre, quatre nouvelles formations en technique de qualification seront proposées. On retrouvera ainsi au 2e degré des techniques sciences et au 3e degré, des formations d’animateur, d’assistant en pharmacie, de technicien en bandages, en orthèses et en prothèses.

L’institut développe plusieurs grands projets dont notamment l’encadrement des 1res par les 6es, une forme de parrainage et de complicité et le lancement d’une plateforme internet qui offre aux étudiants des exercices supplémentaires et un dialogue personnalisé avec le professeur. L’expérience est en route en mathématique et devrait prochainement s’étendre au français.

Le cheval de bataille de l’Ipes, pour l’année 2014-2015, sera l’approche orientante, qui consiste à mettre les jeunes en immersion, en contact avec différentes activités professionnelles pour leur faire découvrir les métiers à travers divers ateliers. Les élèves peuvent de la sorte approcher l’horticulture, l’hôtellerie… grâce à des visites sur terrain et des échanges directs avec des jeunes ayant choisi une autre orientation que la coiffure, la vente ou l’esthétique.

L’équipe de l’Ipes de Seilles veut motiver l’élève et valoriser l’enseignement technique et professionnel afin qu’il ne soit plus considéré comme un second choix.