Namur Le commissaire divisionnaire a profité de son intervention pour rappeler quelques chiffres.

Lundi, le commissaire divisionnaire Marcel Guissard a présenté la réorganisation de la zone de police Famenne-Ardenne aux conseillers communaux réunis en séance à Marche-en-Famenne. L’occasion pour le chef de la police locale d’insister plus particulièrement sur l’état de la criminalité à Marche-en-Famenne. Une criminalité en baisse depuis quelques années.

"Entre 2008 et 2013, nous avons enregistré une baisse de l’ordre de 20 %", observe le commissaire divisionnaire. Il précise toutefois que, depuis le début des années 2000, cette criminalité a augmenté de 6 %. Dans l’ensemble, le nombre d’interventions par habitant au niveau de la zone Famenne-Ardenne - 87 interventions pour 1.000 habitants - est largement supérieur à la moyenne en province du Luxembourg - 75 interventions pour 1.000 habitants, la moyenne nationale se hissant à 88. Des statistiques qui n’ont pas manqué d’éveiller la curiosité de certains conseillers.

"Le problème avec les statistiques, c’est qu’elles se basent sur la population enregistrée sur le territoire", observe Marcel Guissard. "Or, le travail de la police est guidé par la réalité sociale et culturelle du territoire. Notre zone représente 75 % des nuitées touristiques en province du Luxembourg. Entre juillet et août, nous accueillons près de 25.000 scouts. Ces facteurs nous amènent à gérer une population largement supérieure aux 73.000 habitants enregistrés dans les 12 communes de la zone."

Pour rappel , la réorganisation de la zone de police se traduira par une concentration des effectifs d’intervention sur quatre lieux d’implantation, dont Marche-en-Famenne, et des horaires d’accueil adaptés. Les postes de Nassogne et Tenneville, les deux communes reprises dans la division Ouest avec Marche-en-Famenne, fonctionneront ainsi en complémentarité durant la semaine. Le bourgmestre, André Bouchat, a tenu à rappeler qu’il ne s’agissait pas "d’un cocorico pour Marche-en-Famenne", dont l’accueil restera maintenu 24 h/24. "La population des communes de Nassogne et Tenneville sera informée des numéros de téléphone des policiers de garde."