Namur

Un nouvel endroit où maman et bébé peuvent se poser rue des Carmes et un service périnatal

Un endroit d’un nouveau type a ouvert la semaine dernière rue des Carmes. Son nom est à la fois poétique et évocateur : "La Deuxième Étoile à droite". Il se situe à la droite du cinéma Cameo. "C’est un lieu où maman, bébé et sa famille peuvent venir faire une pause durant leur virée shopping namuroise", explique Céline, qui est maman de quatre enfants et a lancé son concept alors que son petit dernier n’a que quelques semaines.

Son espace périnatal est mixte, à la fois boutique et services, alternatif et orienté autour de la parentalité. Il s’agit d’un endroit au calme où se poser pour nourrir ou changer son enfant, prendre une douceur. "Je propose des ateliers autour de la naissance (découverte des couches lavables, yoga périnatal, créations, massages…), je loue et je vends du matériel spécifique comme des systèmes de portage", énumère, Céline qui prévoit aussi des services événementiels comme des anniversaires, des babyshowers

© DR

Mais ce qui est récent et n’existe que très peu à Namur, c’est le service de doula. Ce n’est pas une sage-femme, elle ne vient souvent pas du milieu médical, mais est une espèce d’experte en grossesse et en maternité. C’est une femme qui apporte soutien moral et pratique à une femme enceinte ou un couple durant la grossesse, la naissance, et la période néonatale.

Comment est né le projet de l’espace périnatal ? "Pendant ma première grossesse, j’ai un peu regretté l’approche un peu trop médicalisée où l’on ne prenait pas vraiment le temps de préparer les futurs parents à l’arrivée du bébé. Depuis, je suis devenue doula, c’est-à-dire une accompagnante qui entoure de douceur et de bienveillance le chemin vers la naissance et informe pour guider les parents vers des choix éclairés" , explique Céline, qui s’est formée et continue à le faire.

"Il y a deux ans maintenant que je suis accompagnante à la naissance et animatrice d’ateliers autour de la périnatalité et de la parentalité. Au fil de ces rencontres, j’ai pu me rendre compte d’une difficulté souvent évoquée par les jeunes parents : pouvoir sortir en ville et avoir un endroit adapté pour eux et leurs petits loups. L’idée de l’espace périnatal a alors commencé à fleurir. Cet espace, il est pensé pour et avec les parents. Il est en constante évolution, pour suivre celle de la parentalité".


Chez Sothy désormais rue Saint Joseph

Les fans de salade Biboun et de sandwichs poulet-curry-coco garnis de chou frais étaient tristes de ne pas revoir Chez Sothy après les vacances de Noël.

Bonne nouvelle : le snack asiatique a rouvert la semaine dernière à quelques centaines de mètres de là, rue Saint-Joseph, dans le local occupé précédemment par le Bistro belgo-Belge. L’endroit était d’ailleurs plébiscité pour la première semaine des vacances de Pâques.

Comme son amie de l’Empreinte belge, chez Sothy a fui la rue Godefroid, moins porteuse commercialement que la rue des Carmes et surtout nettement moins sécurisante pour les clients.

L’offre est toujours la même, mais le concept évolue puisque Chez Sothy cherche une alternative zéro déchet pour ses contenants à emporter.