Avec les travaux à l'étage, il faut aussi froid à l'intérieur que dehors: une salle d'attente chauffée ouvrira dans quelques jours

Ce n'est pas la première fois que la gare de Namur doit résoudre des problèmes de température ambiante. Depuis quelques jours, les voyageurs se plaignent - avec raison - du froid qui règne à l'intérieur de la gare, aussi glaçant qu'à l'extérieur. Et pas seulement au niveaux des quais - ce qui est habituel étant donné leur exposition au vent - mais dans les espaces d'attente. Ce qui n'est pas dû à un problème de chauffage, mais aux travaux de la gare multimodale dont les travaux avancent bien à l'étage supérieur. D'autant que l'ancienne salle d'attente chauffée a été supprimée pour accueillir les nouveaux guichets...

Qu'ils se rassurent: la solution arrive. Une nouvelle salle d'attente chauffée a été aménagée et ouvrira ses portes dans les prochains jours. Elle se situe dans un espace inaccessible auparavant, à l'opposé du comptoir Panos, juste derrière le nouvel emplacement des bancs.

© Veronesi

La gare multimodale en construction au-dessus de la gare des trains est destinée à remplacer l'ancienne gare des bus qui était saturée. Les pouvoirs publics (la SNCB via Eurogare, la Région wallonne, le TEC et la ville de Namur) ont l'ambition de proposer une gare des bus plus sécurisée et plus agréable. Le projet de Ney & Partners installe la future gare de bus sur le toit de la gare ferroviaire existante, qui sera rénovée et achevée en même temps. Elle était inachevée depuis 20 ans. Grâce aux correspondances train/bus grandement facilitées, c'est un pôle multimodal efficace qui va voir le jour. Les bus y accéderont via une rampe et un pont haubané.