Les travailleurs du site de Moustier-sur-Sambre d'AGC Glass ont décidé de poursuivre leur mouvement de grève à l'issue d'une assemblée générale qui s'est tenue mardi matin, indique Pascal Vivone, représentant de la FGTB. Des négociations ont eu lieu lundi soir entre syndicats et direction mais n'ont abouti à rien. Tant que les primes promises ne seront pas octroyées, la grève se poursuivra donc en front commun.

La grève a débuté mi-mars, elle a ensuite été interrompue avant de reprendre fin mars, faute de proposition de la direction. Les 700 travailleurs du site sont concernés mais une production minimale est assurée car les procédures sont compliquées pour arrêter et redémarrer les fours, ont expliqué les syndicats.

De 2018 à 2020, les ouvriers ont obtenu une prime liée à leur productivité et à différents critères. Celle-ci n'a pas été renouvelée en 2021, alors que le personnel a fait beaucoup d'efforts durant la crise sanitaire (flexibilité, heures supplémentaires...), ce que contestent les partenaires sociaux.

AGC Glass est une société spécialisée dans la fourniture de verre pour les secteurs de la construction et de l'automobile. Elle emploie 15.000 personnes en Europe.