Réuni ce vendredi, le conseil provincial s'est penché sur plusieurs dossiers et sur des questions de financement. La province de Namur a notamment décidé d'arrêter sa participation auprès des sociétés de logements publics.

L'institution indique, dans un communiqué : "Dans le cadre d’une réforme des compétences des provinces, le Gouvernement de Wallonie a transféré la compétence de logements vers sa propre administration. Mettant de facto un terme aux politiques menées par la Province de Namur en la matière. À l'heure d’une seconde réforme, celle du financement des zones de secours, la Province de Namur a posé des choix et singulièrement celui d’'arrêter ses participations auprès des sociétés de logements publics (comme le Foyer Jambois, la Dinantaise ou le Logis Andennais) et des Agences Immobilières sociales. Cette sortie de la Province des différentes sociétés évoquées s’effectuera à la fin de la législature, soit en 2024. Le choix de se retirer des instances se motive, non pas par un désintérêt de la Province aux enjeux du logement mais bien par un résonnement logique, celui de se ranger derrière les injonctions de la Région wallonne. La Province de Namur restera attentive à la problématique et tentera par les moyens qui sont les siens d’œuvrer en la matière."