La Province de Namur a présenté au vote, ce 26 novembre, son budget 2022. Le Député Alexandre, en charge de la transition territoriale et de la participation citoyenne, explique : "Le budget 2022 est le révélateur de notre ambition climatique. Viser la neutralité carbone à l’horizon 2030 témoigne de notre capacité à faire face aux enjeux de notre société. Aujourd’hui, nous nous dotons des moyens financiers nécessaires pour atteindre nos objectifs, même si, et nous le savons, les défis et les écueils restent nombreux."

La Province de Namur fera, dans ce cadre, de la réduction de sa consommation d’énergie son principal objectif en matière de transition. Les cibles sont multiples. La priorité sera donnée, en 2022, sur la mobilité et les bâtiments publics : "La MAP a permis de regrouper dix-sept services qui étaient, hier, éparpillés. Les économies réalisées sont importantes mais il nous reste du travail sur d’autres sites. Je pense, bien évidemment, à nos écoles prioritairement mais nous n’oublierons pas, par exemple, les maisons du mieux-être."

La Province consacrera l’an prochain 2.500.000 euros aux travaux spécifiquement dédiés aux économies d’énergie et à la production d’énergie renouvelable, auxquels s’adjoignent 648.750 euros pour les études dédiées aux écoles. La Province s’est mise en ordre de bataille pour répondre aux récents et urgents appels à projets issus de la Région et de la Fédération Wallonie-Bruxelles : "Nous tenterons d’obtenir un maximum de subsides. Nos services sont mobilisés en ce sens", résume le Député. Rayon mobilité, la Province accélère le renouvellement de sa flotte de véhicule. En 2022, elle réalisera les phases 3 et 4 de son plan, initié en 2021. Elle y consacrera 600.000 euros, sans compter les investissements dans les bornes de rechargement.